skip to Main Content
Contactez-nous: +39 392 087 9906

L’abréviation FUE fait référence à une technique de greffe de cheveux spécifique. Plus précisément, l’acronyme signifie “Follicular Unit Extraction”, ou extraction d’unités folliculaires. Il s’agit en fait d’une technique qui consiste à extraire des unités folliculaires individuelles directement sur le cuir chevelu, ce qui ne nécessite donc pas, contrairement à la technique STRIP, de retirer un losange entier de peau.

Ce type d’extraction directe est parfois appelé «Technique Woods», en l’honneur du médecin australien Woods qui fut le premier à utiliser cette méthode.

 

Comment fonctionne la technique FUE?

La phase qui différencie le plus la technique FUE de la technique STRIP est, comme mentionné précédemment, la phase d’extraction.

Pour fonctionner correctement, la technique FUE nécessite, à l’aide d’un outil spécifique appelé “punch”, l’extraction des unités folliculaires individuelles directement du cuir chevelu. Le poinçon est de très petite dimension, moins d’1 mm, et permet de couper la peau autour du follicule de façon circulaire et jusqu’à la racine. À ce stade, l’unité folliculaire est séparée du cuir chevelu avant d’être extraite. Si cette procédure est exécutée correctement, elle permet d’extraire les unités folliculaires sans les endommager et de maintenir la couche de tissu adipeux autour de celles-ci.

 

Une extraction différente par rapport à la STRIP

Avec la technique FUE, les unités folliculaires sont ensuite extraites directement du cuir chevelu contrairement à la technique Strip qui prévoit que celles-ci soient obtenues en disséquant sous un microscope stéréopsoscopique le losange de peau retiré du cuir chevelu.

De cette différence découlent d’autres distinctions quant au types de greffes qui peuvent être pratiquées, notamment concernant la distribution, la quantité et la repousse.

 

Greffe de cheveux FUE : Transection

On parle de “transection” lorsque les unités folliculaires sont endommagées au cours des différentes étapes de la transplantation et deviennent donc inutilisables. De toute évidence, plus le taux de transection est bas, meilleur sera le résultat de la greffe.

Avec la technique FUE, une unité folliculaire est extraite avec succès si elle reste totalement intacte, c’est-à-dire lorsqu’elle maintient son bulbe, la papille dermique et la gaine externe de la racine. Ceci permet d’éviter une amputation ou des dommages aux cheveux contenus dans les follicules.

Les éléments mentionnés sont fondamentaux et ont des conséquences importantes sur la croissance future des cheveux greffés. En particulier, c’est la gaine épithéliale interne qui influence le niveau d’épaisseur et de résistance des futurs cheveux. Si celle-ci est préservée pendant l’extraction, les cheveux seront de meilleure qualité. Le taux de repousse, en revanche, dépend en grande partie de la quantité de tissu préservée autour du bulbe. Plus il est élevé, plus le taux de repousse sera élevé.

 

Les avantages de la greffe FUE

L’avantage de la technique FUE est essentiellement attribuable à la visibilité moindre des cicatrices.

Cette différence dépend principalement de la technique d’extraction utilisée, qui, dans le cas de la FUE ne nécessite pas l’utilisation d’un scalpel pour découper un losange de peau et n’implique donc pas de suture ultérieure. Compte tenu de cette caractéristique, les patients préfèrent souvent la FUE, surtout s’ils souhaitent garder leurs cheveux coupés courts.

 

Les similarités entre FUE et STRIP

Compte tenu des principales différences entre les deux techniques, il convient de souligner également leurs similitudes. En effet, tant la FUE que la STRIP visent à l’obtention d’unités folliculaires à greffer dans la zone de réception. Ce ne sont donc pas deux techniques totalement opposées. Leurs différences concernent certains aspects de la greffe, mais ne touchent pas à l’idée de base ni au processus standard.

Open chat